Accueil › Programme compagnonnage : entre transition écologique et solidarité

Programme compagnonnage : entre transition écologique et solidarité

février 2019

reportage compagnonnageDepuis 2017, Fermes d’Avenir propose des formations techniques et itinérantes pour les futurs professionnels en maraîchage. L’objectif : répondre à un besoin de main d’oeuvre compétente pour accélérer la transition agricole. Depuis septembre, cette formation s’adresse aussi aux personnes ayant obtenu le statut de réfugié, grâce à un programme établi entre les équipes de Fermes d'Avenir (GROUPE SOS Transition écologique) et de GROUPE SOS Solidarités. Elle vise à faciliter leur intégration par l’accès aux métiers de l’agroécologie. Découvrez pourquoi et comment.

La transmission de savoir-faire et l’insertion au coeur du programme

La déclinaison du programme compagnonnage en faveur des réfugiés a été élaborée pour 3 raisons :

compagnonnageDe nombreux réfugiés ont une expérience dans l'agriculture bio dans leur pays d'origine. Le partage de leurs compétences avec des personnes ayant une expérience dans ce domaine en France est fructueux.

compagnonnageL’accès à la formation et à l’emploi n’est pas évident en France pour les personnes nouvellement arrivées, n’ayant pas forcément les codes et la maîtrise linguistique. Cette formation facilite l’accès au métier de maraîcher biologique tout en valorisant les compétences déjà acquises.

compagnonnageCette formation étant proposée autant aux personnes réfugiées qu’à n’importe quel Français, elle offre la possibilité aux personnes réfugiées de se développer tous ensemble. Ce qui a un impact positif sur la confiance en soi et la capacité à construire un projet professionnel.

chantal mirCôté GROUPE SOS Solidarités, un accompagnement social et professionnel

Les travailleurs sociaux de GROUPE SOS Solidarités interviennent dès la phase amont de l’accompagnement. Leur mission est d’identifier les réfugiés ayant le profil et l’intérêt pour cette formation, en lien avec l’équipe de Fermes d’Avenir. Ensuite, durant toute la durée de la formation, une travailleuse sociale dédiée leur propose un accompagnement socio professionnel (emploi, formation spécialisée, élaboration du projet de vie…), et les appuie dans la recherche d’un logement pérenne.

Helene Le TenoCôté Fermes d’Avenir, un accompagnement pédagogique et technique

Les formations sont proposées en binôme (1 personne française et 1 personne réfugiée) pour encourager l’apprentissage du français et l’intégration sociale. Elles s’effectuent pour une durée de 6, 9 ou 12 mois, avec un changement de ferme tous les 3 mois. Au sein des fermes formatrices, les apprentis sont logés et nourris. En fin de parcours, un livret attestant de leurs compétences acquises leur est remis. A l’accompagnement pédagogique s’ajoute un accompagnement social (soutien dans les démarches administratives, aide à la recherche d’un logement pérenne, cours de français…).

metier de maraicherL’agroécologie, des métiers pour demain

Le modèle agricole industriel se heurte à de nombreuses limites et la demande de produits issus de l’agroécologie est en pleine expansion. Un nouveau modèle de développement agricole se met progressivement en place, basé sur l’agroécologie et la permaculture : des pratiques agricoles innovantes qui ont des impacts positifs dans de nombreux domaines (santé, emploi, rendements, etc.). Pourtant, la main d’oeuvre qualifiée manque dans le secteur agricole en France. Il y a donc de nombreux emplois à pourvoir et beaucoup de projets à développer.

besoins opportunites
 
 

compagnonnagelexiqueLe lexique pour prendre soin de la terre et des hommes

  • Réfugié. Selon les Nation Unies, il s’agit d'une personne hors de son pays d’origine en raison d’une crainte de persécution, de conflit, de violence ou d’autres circonstances qui ont gravement bouleversé l’ordre public et qui, en conséquence, demande une protection internationale.
  • Permaculture. Méthode et philosophie de vie permettant de bâtir des écosystèmes humains durables : habitat, agriculture, économie, déplacements, gestion de l’eau, etc.
  • Agroécologie. Il s’agit à la fois d’une technique agricole durable (non travail du sol, paillage, engrais verts, protéines végétales, etc.) et d’une vision plus globale d’une agriculture au service des humains et respectueuse de l’environnement.
  • Compagnon. Personne suivant une formation en itinérance afin de faire reconnaître ou d’acquérir des compétences auprès d’experts du domaine concerné.

> En savoir plus sur le programme Compagnonnage

> En savoir plus sur Fermes d'Avenir

> En savoir plus sur GROUPE SOS Solidarités